Mala 108 perles

Depuis un certains temps, j’ai un besoin de méditer, de me retrouver avec moi même. J’ai donc expérimenter diverses manières de méditer. Une des méthodes que j’aime beaucoup est l’utilisation du Mala . Il m’aide à lâcher mon mental ! Qu’est ce qu’un Mala ? Un Mala est un outil traditionnellement utilisé par les Bouddhistes (et d’autres religions), pour le comptage des mantras. Il est comparable au chapelet des Chrétiens. Il a la caractéristique d’avoir 108 perles. On peut l’utiliser de manière détourner pour nous aider à la méditation. Découvrons ensemble comment s’en servir et quels sont ses caractéristiques.

Pourquoi 108 perles ?

Un Mala comporte 108 perles. Le nombre 108 n’est pas anodins. Je dirais même qu’il a une grande importance. En s’approchant de plus près de ce nombre, on se rend compte qu’il possède une dimension sacrée. On le retrouve dans beaucoup de civilisations, religions et pratiques. Si le sujet vous intéresse, vous trouverez beaucoup d’autres informations sur le net, en attendant voici quelques exemples :

  • Pour les bouddhistes, le « 1 » représente « l’unité », le « 0 » représente « la vacuité » et le « 8 » représente « l’infini ». Le nombre 108 est également représenté par les 108 épreuves subies par le Bouddha avant d’atteindre l’illumination et les 108 noms du Bouddha.
  • Dans la pratique du yoga, il existe 108 positions corporelles.
  • Pour l’ Orient, il existe 108 faiblesses appelées également 108 liens karmiques.
  • Pour le Japon, on allume 108 feux lors de la cérémonie de commémoration de leurs morts.
  • En astrologie chinoise, il existe 108 étoiles sacrées.
  • Le chakra du coeur est relié par 108 canaux énergétiques.
  • Le diamètre du Soleil est 108 fois plus grand que celui de la Terre.
  • …….

Vous l’avez compris ce nombre ne sort pas de nulle part ! Il possède une certaine énergie. De part mon expérience, si j’aurais à mettre des mots sur ce nombre, se serait : transition et évolution.

 

Bracelet Mala

Comment utiliser le Mala :

En plus de la dimension sacrée du nombre de perles du Mala, méditer avec lui va vous permettre d’augmenter votre concentration et de focaliser votre conscience. Et ainsi d’avoir une méditation plus profonde et de meilleures qualités. Vous pouvez également vous en servir pour vos prières et marches méditatives.

Comment méditer avec son mala :

Le concept est de répéter 108 fois la même opération. Si cela vous semble beaucoup, vous pouvez commencer avec moins de perles (photo ci-dessus : bracelet 27 perles) : 54, 27 ou 18. Car 54×2=108, 27×4=108, 18×6=108.

Pour commencer, vous pouvez simplement répéter des respirations. Pour cela, focalisez votre attention en touchant une perle. Apprécier sa vibration le temps d’une inspiration, puis expirez en faisant glisser la perle suivante. Répétez l’opération perle par perle.

On commence par la perle la plus proche du Tassel (pompon), puis on fait tout le tour pour revenir au Tassel. Peu importe le sens que vous choisirez. Personnellement, lorsque j’ai terminée le tour, j’aime bien faire tourner le Tassel autour du Mala afin de finaliser ma méditation, ce n’est pas obligatoire.

Vous pouvez également choisir de répéter un mantra, une intention, une gratitude … A vous de choisir ce qui vous correspond le mieux !

Certaines personnes disent qu’il est préférable de tenir votre Mala de la main gauche et de faire glisser les perles avec la main droite. Je trouve ce point de vue intéressant car la main gauche (côté féminin) va travailler sur les émotions, tandis que la main droite ( côté masculine ) va plutôt travailler sur la concrétisation, sur l’action …  Personnellement je l’utilise de cette manière. Cependant, étant donnée que méditer avec un Mala est une démarche personnelle et intime, il est primordial de suivre vos intuitions et de le tenir comme vous le souhaitez !

Mala

Il ne vous reste plus qu’à vous mettre dans une position confortable, au calme et de vous lancez !

Pour ceux qui n’ont pas trop l’habitude de la méditation, vous allez vous rendre compte qu’il n’est pas si facile de focaliser votre attention. Vous allez avoir ce que j’appellerais des pensées fuites. Sachez que c’est tout à fait normal, ne vous juger pas !  Par la suite, ces pensées fuites seront de moins en moins présentes et vos méditations de plus en plus puissantes.

Il faut également savoir que plus le Mala est utilisé, plus le lien et la puissance est forte. Même si vous le portez en dehors des méditations.

Le Mala et la lithothérapie :

Jusqu’à maintenant vous cherchez peut être le lien avec la lithothérapie. Nous y voilà ! Le fait d’intégrer des pierres à votre Mala va lui apporter une puissance supplémentaire, en plus d’approfondir votre relation avec les pierres.

 

Mala de grossesse

Les Malas peuvent être composée de divers matériaux comme des perles en bois, en os, en pierres … Nous allons nous intéresser à la composition de votre Mala et ainsi ajouter notre touche de lithothérapie ! En réalité, il n’y a pas de règle pour savoir quelles pierres choisir. Comme souvent, le mieux reste de suivre votre intuition !

Cependant, j’aurais quelques conseils à vous donner :

  • Si vous choisissez de mettre plusieurs pierres différentes, n’en mélanger pas plus de 3 ou 4 avec du Cristal de roche.
  • Pensez à l’équilibre ! faite des choix qui amène vers l’équilibre. Par exemple, si vous choisissez une pierre d’ancrage comme la Tourmaline, associer-la à une pierre plus spirituelle comme la Séraphinite. Vos méditations seront plus complètes.
  • Mélanger les textures et tailles de perles (perles en bois, perles en pierre de lave, perles cubiques …).  Lorsque vous allez faire glisser les perles, ces différentes textures et tailles vont vous amener sur des sensations très intéressantes. Je vous laisse les découvrir !
  • Intégrer plusieurs Cristal de roche. Son action amplificatrice va apporter de la puissance à votre Mala et si vous y êtes sensible, vous allez la ressentir à chaque toucher de perle en Cristal de roche.
  • Pensez à l’ancrage ! Un bon ancrage est très bénéfique lors d’une méditation, cela vous permettra d’évacuer plus facilement les énergies négatives que vous avez emmagasinées, de faire plus facilement le vide dans votre tête. Vous pouvez donc intégrer également une pierre d’ancrage, comme toutes les pierres noires, marron ou rouge. La liste est longue : Tourmaline noire, Spinelle noir, Obsidienne, Pierre de lave, Quartz fumé, Jaspe, Jais ….

Voilà pour les conseils, si vous souhaitez les suivre, il ne vous reste plus qu’à choisir votre pierre d’ancrage, ajouter du Cristal de roche et 2 autres pierres qui vous attirent et qui soit compatible. Et vous avez votre composition.

Quelques exemples :

  • Larimar, Pierre de lave, Quartz rose, Cristal de roche : libère l’esprit et travaille sur les blessures d’enfances.
  • Séraphinite, Tourmaline noire, Quartz rose, Cristal de roche : aide à lâcher prise et travaille sur les manques affectifs. Méditation angélique. (photo ci-dessous)
  • Améthyste, Quartz fumé, Agate du Botswana, Cristal de roche : Purification et travaille sur les addictions.
  • Cornaline, Jaspe rouge, Pierre de Lune, Cristal de roche : Equilibre les hormones féminines, femmes enceintes, avoir un enfant, règles douloureuses, ménopauses .

 

Mala later prise

Fabriquer votre Mala :

Si vous avez une âme de créatrice, vous pouvez vous fabriquer votre Mala.

Pour cela, ils vous faut donc :

  • 108 perles de votre choix.
  • du fil rigide en Nylon 0,4 ou 0,6 mm. (vous pouvez utiliser du fil élastique, si vous souhaitez porter votre Mala en bracelet ).
  • Traditionnellement, on intègre une grande perle à trois trous que l’on appelle Guru. Vous pouvez la remplacer par la perles de votre choix ou pourquoi pas un apprêt intercalaire. Cette perle n’est pas à prendre en compte dans les 108 perles.
  • un Tassel, le fameux pompon. Qui peut être remplacer par un pendentif de votre choix.
  • Une paire de ciseaux.

Pour le montage du Mala, il ne faut pas oublier que si vous souhaitez vous en servir pour la méditation, les perles doivent être compter ! Pour faciliter le comptage, plusieurs solutions s’offrent à vous. Comme je vous l’explique plus haut, pendant la méditation, il faut faire glisser une à une les perles, en réalité vous pouvez également juste les touchées. Moi j’aime le fait de pouvoir les glisser, donc j’ai fabriquer mon Mala en fonction. Les deux premières solutions que je vous présente en dessous, sont fixe, elles ne permettent pas de glissage, les deux dernière permettent le glissage.

  • Soit vous faites un noeud entre chaque perle, elles seront moins collées entre elles et cela facilitera le comptage. Par contre, armez vous de patience, car cette méthode est très longue.
  • Soit vous intégrer de très petites perles ( l’idée est de remplacer les noeuds) entre chaque perle. Ces petites perles ne rentreront pas dans le comptage, bien sur !
  • Soit vous assembler vos 108 perles en laissant un peu de jeu pour le glissage.
  • Soit vous pouvez faire un noeud coulissant, pour permettre le glissage uniquement en méditation.

Il ne reste plus qu’à assembler votre Mala selon votre inspiration ! Bonne création !

Si vous n’avez pas une âme de créatrice ou tous simplement pas le temps ! Je propose également des Malas personnalisées à la vente. Certains modèles sont déjà disponible sur la boutique, vous pouvez également me contacter via le formulaire de contact ou sur Facebook.

Mon expérience :

 

Mon dorje

Pour ceux qui me suivent, j’ai déjà partagée avec vous certaines de mes expériences en méditation. Mon plus gros dilemme est mon mental. J’ai vraiment du mal à le lâcher. J’ai donc essayé la méditation avec des pierres qui améliorent ceci. Les résultats ont été concluant avec la Séraphinite et le Larimar.

A force de méditer, petit à petit la vie m’a amenée vers la culture tibétaine. J’ai commencée par découvrir le Dorje (photo ci-dessus), je me suis sentie très attirée sans savoir ce qu’il représentait, et lorsque que je l’ai pris dans ma main, j’ai ressentie comme un puissant courant d’énergie qui parcourait tout mon corps. Spontanément, je l’ai mis dans mon sac pour toujours l’avoir sur moi, et l’intuition a fait que j’ai ressentie le besoin de le sortir dans des endroits où il y avait beaucoup d’énergies. Résultats, il m’a aidée à me recentrer, je me sentais protégée, intouchable. C’est par la suite que j’ai fait mes recherche est que j’ai appris qu’il s’agit d’un outil que les tibétains utilisent lors de rituel et de méditation. Cela m’a fait sourire car sa traduction veut dire « seigneur des pierres », sa symbolique est la force de l’esprit et il représente l’indestructibilité .

Après mon expérience avec le Dorje, le Mala est rapidement venue à moi. Un besoin inexplicable d’en fabriquer un. Bien sur mon choix s’est portée sur un Mala avec du Larimar . Le mien est composée de Larimar, Cristal de roche, Pierre de lave, Spinelle noir et bois d’Encens (photo ci-dessous).

 

Mon dorje

Lors de la première utilisation, j’ai commencé avec des respirations. J’ai tout de suite compris l’avantage du comptage, enfin pour moi et mon mental, c’est un gros avantage, car plutôt que laisser mon mental divaguer, il est resté focaliser sur les perles (même s’il n’a pas été infaillible). Ensuite je ne vous cache pas que j‘ai eu des pensées fuites du genre « c’est long 108 perles ! « , mais j’ai continuer jusqu’au bout, et j’avoue que je ne l’ai pas regrettée. Arrivée vers les dernières pierres, j’ai ressentie toute la puissance du Mala. Je me sentais légère, libérée et sereine. Tellement qu’après la méditation, j’avais l’impression de marcher comme une astronaute et que rien ne pouvait m’atteindre.

J’ai répéter les méditations avec mon Mala. J’ai essayée un peu toutes les méthodes : mantras, intentions, gratitudes, respirations … J’avoue avoir un petit faible pour les mantras. En particulier, l’un des plus connus, le mantra « aum » ou « om ». C’est avec ce mantra que je me sens la plus à l’aise, même le comptage devient rapide. Avec ce mantra, je me sens réconforter, en confiance.

En dehors des méditations, mon Mala est devenu l’un des bijoux que je porte le plus. Je l’aime beaucoup. Ce que j’apprécie est  de pouvoir l’enrouler dans ma main lorsque je sens que mon mental se met à trop s’activer. Il s’allège instantanément !

Et vous, pratiquez vous la méditation avec le Mala ? Quels sont vos expériences avec lui ?

 

 

 

 

Découvrez la boutique de Miss Larimar :


Abonnement Newsletter :

Vous souhaitez être au courant des derniers articles du blog. Inscrivez vous ici !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


6 commentaires


  1. Bonjour, article qui tombe bien, je vais aussi m’en fabriquer un, j’en ai d’autres et les Malas m’attirent beaucoup. Restera à me mettre VRAIMENT à la méditation … merci 🙂

  2. Bonjour,
    Ravie de tomber à pic !
    Bonne création à vous alors 😉
    Pour la méditation, ne vous en faites pas, on s’y met spontanément quand c’est le bon moment 🙂
    Bonne fin de journée.

  3. J’adooore Mis Larimar,ses belles pierres, ses conseils…. Vraiment je recommande ce site.les pierres ont de belles énergies tout comme Mis Larimar ! Merci infiniment

  4. Merci pour ces compliments, ils me vont direct au coeur ! ❤️😊

  5. re ! du coup je m’intéresse au dorje j’ai cherché sur le net et il y a vraiment tous les prix …. celui que tu proposes est magnifique mais je ne peux pas me l’offrir ! Si tu as des sites ou infos je te remercie

  6. Pour les infos, en tapant : « utilisation dorje tibétain » sur Google il y beaucoup d’informations sur sa symbolique.
    Le dorje que je propose à la vente est en cristal de roche mais je peux également en avoir en laiton, comme celui présent sur la photo avec le mala contenant du Larimar (la dernière).
    Concernant mes prix pour un dorje en laiton, ils sont à partir de 25€.
    Après, il est vrai que les tarifs divergent beaucoup. Tu vas en trouver à 20€ comme a 300€ pour la même taille. Certains sont anciens est prennent de la valeur.
    En tout cas je te souhaite une bonne découverte avec ton futur dorje 😉